Aller au contenu

Stagiaires en formation télépilotage drone pour le BTP

Validation pratique télépilotage drone BTP

Valider la pratique du vol drone à but professionnel complété par le module de perfectionnement drone pour le BTP.

Cette formation est éligible au Compte Professionnel de Formation (CPF)

Vous êtes détenteur de votre CATT (certificat théorique drone) et souhaitez valider votre pratique ? Cette formation de 5 jours vous permettra de valider votre pratique du vol de drone afin d'obtenir votre attestation de suivi de stage, obligatoire pour effectuer des vols dans un cadre professionnel mais également de vous perfectionner sur la partie BTP.

Les aspects réglementation Européenne & législation Française sont largement abordés.


La formation prépare à la certification « Télépiloter un drone dans les catégories open et spécifique » RS6026.



Programme de formation

La formation « Validation pratique télépilotage drone orienté BTP » apporte au participant une approche technique sur l’utilisation d’un drone. L’inspection, l’orthophotographie, la photogrammétrie mais aussi la mise en valeur d’un bâtiment, d’un lieu, le suivi de chantier pour la communication sont des prestations demandées dans le BTP et l’immobilier.

  • Méthodologie de prise de vue pour une inspection, une orthophotographie.
  • Mise en valeur d’un bâtiment ou d’un lieu avec les différents mouvements de caméras, permettant la réalisation d’un film de présentation.
  • Création de panoramas 360° pour la réalisation d’une visite virtuelle.
  • Initiation à la photogrammétrie par drone, méthodologie de prise de vue.

Cette formation contribue à la professionnalisation, à la montée en compétences sur différentes utilisations possibles du drone dans le bâtiment et les travaux publics.

  • Le participant doit déjà être titulaire de la partie théorique délivrée par la Direction Générale de l'Aviation Civile : Le Certificat d’Aptitude Théorique aux fonctions de Télépilote (CATT),
  • Le participant doit savoir lire, écrire et parler le français,
  • Le participant connaît bien l'outil informatique,
  • Le participant doit avoir 16 ans minimum.

Le participant doit évoluer dans une branche professionnelle dont le drone est, ou devient une nécessité pour compléter ses activités. Il peut s'agir des métiers du BTP (chef de chantier, techniciens, etc.), des métiers connexes (architectes, géomètre, etc.) ou tout détenteur d'un projet professionnel solide orienté BTP.

Présentiel

La formation « validation pratique drone orientée audiovisuel » est dispensée sur 5 jours de 8 heures, soit un volume horaire de cours de 40 heures (horaires de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30).

  • La formation en présentiel a lieu en salle et est dispensée par des professionnels du drone.
  • Chaque session est organisée pour un effectif maximum de 4 stagiaires. L’ensemble du matériel nécessaire à l’acte de formation est mis à la disposition des stagiaires (drones mono et double opérateur, documents de travail, support de cours).
  • Un terrain d’évolution sécurisé de 2 hectares, dédié à la pratique du drone est mis à disposition.
  • Le livret de progression.

Une attestation de formation attestant l'assiduité et la compréhension de chaque module ainsi que le livret de progression complété par notre instructeur sont remis en fin de formation.

Préparation d'une mission de vol dans le cadre des catégories open et spécifiques(Europe), et national (France)

  • Identifier la catégorie, sous-catégorie et/ou le scénario adaptés à la mission de vol en s’appuyant sur la réglementation générale de la DGAC pour déterminer les démarches nécessaires à l’obtention des autorisations de survol,
  • Effectuer, les démarches réglementaires spécifiques au scénario S2 (France),
  • Effectuer, les démarches réglementaires spécifiques au scénario S3 (France),
  • Préparer la mission en observant les recommandations des plateformes aéronautiques afin d’obtenir un accord pour un vol,
  • Identifier les phénomènes extérieurs pouvant avoir un impact sur le vol en s'appuyant sur les outils adéquats (cartes météo, etc.) afin d’estimer les modifications sur la conduite du vol,
  • Définir une position adaptée à la situation et à la mise en place de la zone d'exclusion des tiers afin d’assurer la sécurité des biens et des personnes.

Préparation du Matériel en vue d’une mission dans le cadre des catégories open et spécifiques (Europe) , et national (France)

  • Vérifier la conformité de la machine en fonction de la mission prévue pour respecter la réglementation aérienne,
  • Contrôler visuellement l'état global de la machine et des accessoires permettant de voler en toute sécurité,
  • Vérifier que les batteries du drone et des accessoires sont correctement chargées et en conditions opérationnelles permettant d’assurer la mission,
  • Vérifier que la machine et les accessoires soient à jour pour bénéficier des dernières mises en conformité,
  • Contrôler les notifications et/ou messages d’erreurs au branchement afin d’assurer la mission en toute sécurité,
  • Vérifier et régler les systèmes de sécurité de l’aéronef en fonction des restrictions et de la réglementation applicable pour cette mission permettant d’être en accord avec les autorités aériennes,
  • Contrôler que le mode de pilotage soit conforme au télépilote pour assurer la conduite adéquate de la mission,
  • Contrôler l’acquisition complète du positionnement satellitaire afin que le drone puisse revenir en cas de perte de signal.

Télépilotage d’un Aéronef sans équipage à bord à usage professionnel en situation normale et anormale dans le cadre des catégories open et spécifiques (Europe), et national (France)

  • Identifier la zone de décollage et d'atterrissage et définir la ZET (zone d’exclusion des tiers) correspond à la situation du moment pour répondre aux exigences de la mission,
  • Réaliser des translations avec changements d’axes et d’altitudes permettant des mouvements de gauche à droite,
  • Réaliser tous les mouvements de direction possible avec un drone en horizontal, diagonal et hauteur,
  • Effectuer un vol dans les conditions de la catégorie spécifique (BVOLS - STS-01 / STS-02) pour connaître les limites de cette catégorie,
  • Simuler une panne du retour vidéo entraînant un retour d’urgence en vue du télépilote pour être capable d’appréhender ce type de panne,
  • Déclencher un retour d’urgence en simulant une panne et à l’aide des outils de Return To Home (RTH — Retour à la maison) pour appréhender ce type de panne,
  • Réaliser un atterrissage dans la main du télépilote en toute sécurité pour éviter d’éventuelles détériorations du drone sur des terrains accidentés,
  • Rédiger un briefing/débriefing afin d’établir un retour d’expérience (REX).

* Le pilotage drone se déroule en extérieur. Les exercices pratiques sont effectués en fonction des conditions climatiques (alternance entre théorie en salle et pilotage en extérieur).

Réalisation d’une inspection

  • Inspection d’une toiture, d’une cheminée.
  • Organiser sa prise de vue pour des livrables exploitables par le client.

Mise en valeur d’un bâtiment ou d’un lieu

  • Réalisations des principaux mouvements de caméras
  • Réalisation de panoramas 360°

Réalisation d’une Orthophoto

  • Paramétrage de l’application de Pix4D
  • Lancement du drone en pilotage automatique

Initiation à la photogrammétrie par drone

  • Méthodologie de prise de vue
  • Mise en pratique sur un bâtiment pour une modélisation 3D

Vol en milieu confiné (optionnel)

  • Installation d’une cage de protection sur un Mavic 2 pro
  • Inspection par drone en intérieur, dans l’obscurité (Vol hors vue, sans GPS)

La formation prépare à la certification « Télépiloter un drone dans les catégories open et spécifique » RS6026.



Newsletter Drony

Vous souhaitez être informé de notre actualité, inscrivez-vous à notre newsletter.

En vous abonnant à la newsletter Drony, vous acceptez notre Données personnelles et cookies.