0

Quelles démarches nécessaires pour devenir pilote professionnel de drone civil en France ?

Pour piloter un drone de manière déclarée et professionnelle, vous avez sûrement entendu ici et là qu’il fallait un théorique d’aviation type « Théorique ULM » : Les certificats théoriques et les licences de pilotes d’aéronefs habités, les titres militaires et autorisations spécifiques ne sont plus reconnus pour débuter une activité de télépilote de drone.

Formation télépilote drone

Déclarer son activité télépilote drone

Depuis le 1er juillet 2018, une nouvelle réglementation relative à la formation théorique des télépilotes de drones a été mise en œuvre.

Le « Certificat théorique drone » et la pratique basique du vol

Le certificat théorique drone

  • Pour exercer une activité de télépilote, il faudra, entre autres, être titulaire d’un certificat théorique de télépilote drone délivré après une réussite au nouvel examen théorique et adapté aux activités de télépilote drone. Plus d’informations sur ce théorique drone dans un ancien article détaillant celui-ci.

La pratique du vol basique

  • Effectuer une formation pratique de télépilote, délivrée par un exploitant, répondant aux objectifs de compétences à acquérir pour l’exercice d’une activité de télépilote,
  • Un livret de progression : document détenu et renseigné par l’exploitant en charge de la formation pratique basique.

La déclaration de l’activité

En tant qu’organisme de formation agréé, nous avons ré-adapté nos programmes pour coller au mieux a cette nouvelle réglementation. N’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions à ce sujet.

 

Sources : www.ecologie-solidaire.gouv.fr et Legifrance

Jérôme THIERRY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *