0

Pourquoi vos formations drone sont plus courtes que les autres ?

Formation télépilote drone
Formation télépilote drone

Régulièrement, par téléphone, mail ou même pendant les formations qui débutent, les questions sur la durée de notre formation reviennent souvent.

Nos 2 principales formations drone sont de 2 jours pour la formation « législation & validation du pilotage drone » et de 4 jours pour la formation « préparation au certificat théorique drone, législation & validation du pilotage drone »

Nos formations drone vous permettent d’être opérationnels en tant que pro, tant au niveau du pilotage du drone que de toute la chaîne administrative française. Devenir des « As » du travelling, ou du passage d’obstacles n’est pas l’objectif de nos formations drone, chacun aura à faire sa propre expérience par la suite. Plus de détails ci-après.

Pourquoi vos formations drones sont plus courtes que celles de vos concurrents ?

L’histoire de nos formations

Historiquement, nos formations drone ont vu le jour en 2013 et la première a été mise en place pour une quinzaine de JRI de la chaine de télé TF1. Le directeur technique de la production externe de l’époque nous a demandé de créer un programme d’une durée maximum de 2 jours, car il était impossible de mobiliser ses équipe plus longtemps.

À la suite de cette formation drone pour TF1, nous avons approfondi notre programme et gardé le format court de 2 jours, que nous avons volontairement dédié aux personnes déjà en poste, ne pouvant pas se libérer facilement ni trop longtemps, c’est à dire : Les intermittents du spectacle, les géomètres, les architectes, les photographes, les journalistes (liste non exhaustive).

Il n’en reste pas moins que notre formation de 2 jours a toujours été qualitative et répondait parfaitement aux besoins des participants, qui étaient déjà en possession de leur certificat théorique ULM, car avant le 1er juillet 2018, le certificat théorique drone n’existait pas. Cette formation n’était pas obligatoire mais elle permettait en peu de temps de connaître l’ensemble des démarches nécessaires et/ou obligatoires pour se déclarer pro, déclarer un vol, rédiger un manuel d’activité particulière (MAP) et les autres formalités administratives.

En 2 jours, vous vous épargniez des mois de recherches infructueuses, d’erreurs dues à des réponses fausses ou obsolètes provenant d’internet ou même de livres qui ne sont plus d’actualité.

Depuis le 1er juillet 2018, nous avons mis en place une formation de 4 jours, permettant en compléments des 2 jours habituels de préparer le certificat théorique drone.

Et la pratique du vol drone dans tout ça ?

Avant que la loi l’impose au 1er juillet 2018, le livret de progression faisait déjà partie de notre formation et le participant devait se conformer aux exercices imposés, ce qui lui permettait d’appréhender en toute sécurité le pilotage du drone. Ce qui est toujours le cas aujourd’hui.

Nos formations étant limitées à 4 participants, la partie pratique permet de piloter suffisamment et de manière efficace.

Nous avons l’habitude de comparer la partie pratique avec la conduite dans le cadre du permis de conduire : après 20h de conduite, vous avez les bonnes bases pour passer votre permis auprès d’un instructeur, vous n’avez pour autant pas l’expérience permettant d’être un conducteur aguerri et encore moins un pilote de course.

Nous pourrions proposer une formation ou la partie « pilotage » dure de 5 à 10 jours ou plus comme certains de nos concurrents mais nous avons privilégié un format court ou la législation est le cœur de notre action de formation.

Que pensent les stagiaires des formations Drony ?

Plus de 350 stagiaires sont passés dans notre centre de formation depuis 2013. Les retours sont nombreux et toujours très bons, comme vous pourrez le constater sur les avis Google, Facebook ou les avis certifiés sur notre site web.

Le format est court, parfois intense mais le contenu est toujours de très bonne qualité sans aucune rétention d’information, car quitte à former nos concurrents, autant qu’ils soient bons pour que la profession soit reconnue sérieuse et compétente.

Jérôme THIERRY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *